Après 1959

  1. Année 1960
  2. Année 1961
  3. Année 1962
  4. Année 1963
  5. Année 1964
  6. Année 1965
  7. Année 1966
  8. Année 1967
  9. Année 1968

 

1960 

27-jan-60 : Publication d’un article intitulé « France-Irlande » dans la revue hebdomadaire Arts N°759.

24-fév-60 : Publication d’un article intitulé « Chessman et la tête du gouverneur » dans la revue hebdomadaire Arts N°763.

16-mar-60 : Publication d’un article intitulé « Deux garçons d’honneur » dans la revue hebdomadaire Arts N°766. Texte repris dans Vagabondages. Ed. La Manufacture, 1992, pp.143-144.

17-mar-60 : Publication d’un article intitulé « Mon premier manuscrit c’est mon roman Brûlebois », dans Les Nouvelles Littéraires N°1698. Texte repris dans Vagabondages. Ed. La Manufacture, 1992, pp.171.

22-mar-60 : Présentation de l’exposition de Roger Bertin à Paris.

14-avr-60 : Publication d’un article intitulé « Comment naît une pièce », dans Les Nouvelles littéraires N°1702.

15-sep-60 : Publication d’un article intitulé « Antoine Blondin », dans L’Avant-Scène n°227.

16-sep-60 : Sortie du film La Française et l’amour dont le sketch intitulé « La Femme seule » a été réalisé par Jean-Paul Le Chanois sur un scénario de Marcel Aymé.

01-oct-60 : Publication d’un article intitulé « Jean Anouilh le mystérieux », dans la revue mensuelle Livres de France. Texte repris dans Vagabondages, Ed. La Manufacture,1992, pp.127-131.

19-oct-60 : Publication d’un article intitulé « Un écrivain de très grand talent : Pierre Véry », dans l’hebdomadaire Carrefour N°840. Texte repris dans Vagabondage. Ed. La Manufacture 1992, pp.241-243.

Oct-60: Parution du roman Les Tiroirs de l'inconnu douze ans après le précédent roman Uranusparu en 1948. Ces douze années ayant été consacrées essentiellement au théâtre.

20-déc-60: Marcel Aymé écrit à Mme Marcelle Wildschitz (son agent?) qu'il refuse que Mme Khetini Fadila représente pendant deux ans la pièce « Les Quatre Vérités » en Tunisie alors qu'elle a déjà pris la liberté de donner deux représentations. Ill refuse également que M. Mohamed Zorgati fasse représenter en Tunisie la pièce « La Tête des autres » en arabe.

En 1960 : Une nouvelle intitulée « Accident de voiture » probablement publiée par une revue non identifiée au Maroc dans les années 1960. Publiée dans les Œuvres romanesques complètes, volume III de La Pléiade pp.1629-1631.

En 1960 : Sortie du film Le Voyage à Paris de Pierre Mathieu et Jacques Espagne dialogues de Marcel Aymé.

En 1960 : Marcel Aymé se prête à une interview télévisée par Michèle Tisseyre, célèbre actrice canadienne et animatrice de radio et télévision. A noter que Marcel Aymé était le parrain de Charles, le fils de Michèle Tisseyre et de Pierre Tisseyre, éditeur de Montréal, qui l’accompagna durant son voyage aux USA en 1949.

1961

06-avr-61 : Publication d'un article intitulé « La rencontre », dans Le Figaro N°5161.

12-avr-61
: Préface au catalogue de l'exposition de son ami, le peintre Georges Papazoff - à la Galerie de Paris du 12 au 19 avril 1961. Texte publié dans le Cahier Marcel Aymé N°13-14, 1997.

22-avr-61
: Publication d'un article intitulé « Quant à la vie de l'esprit », dans Le Figaro littéraire N°783.

01-mai-61
 : publication d’un article intitulé « Le sens très caché des mots » dans le mensuel Lectures pour tous N°89 (ce texte est extrait du chapitre VII du Confort intellectuel).

08-juin-61
:Publication d'un article intitulé « Pierre Véry mon ami »,dans l'hebdomadaire Les Nouvelles littéraires N°1762,

11-juin-61
 : Lettre de Marcel Aymé à …?... [Fonds Dominique Rolin - cote: ML 6810/20]

26-juin-61 : Marcel Aymé répond à une lettre du père franciscain Marc François Waroux qui lui propose d’écrire dans ses Cahiers de vie franciscaine un article en rapport avec la place à Saint François d’Assise dans la pièce « Clérambard ». Marcel Aymé décline l’offre car, précise-t-il, « il est incroyant même s’il a quelques sentiments chrétiens et même de la tendresse pour certaines parties de l’édifice chrétien ».

04-juil.-61 : Marcel Aymé assiste aux obsèques de Louis-Ferdinand Céline de la villa Maïtou, 23ter route des Gardes au Cimetière des Longs Réages, en compagnie de Colette Turpin, la fille de Céline, Roger Nimier, Claude Gallimard, Max Revol, Jean-Roger Caussimon, la comédienne Renée Cosima, etc. 

Juil-61 : Préface à Enfance au pays dolois, Jura Français, juillet 1961.

18-sept.-61 : Création de la pièce « Louisiane » au Théâtre de la Renaissance, dans une mise en scène, décors et costumes d’André Villiers.

26-sep-61 : Marcel Aymé écrit à Sandra Jayat (peintre-poétesse tzigane) pour la remercier de lui avoir adressé son recueil de poèmes (« Herbes manouches » Editions du Vieux Colombier) qu’il qualifie de « très beaux poèmes tout empreints d’une rare sensibilité et de la magie de votre âme gitane ».

21-nov.-61 : Création de la pièce « Les Maxibules » au Théâtre des Bouffes parisiens dans une mise en scène d’André Barsacq, décors et costumes de Jacques Noël.

En 1961 : Deuxième reprise de la pièce Clérambard à la Comédie des Champs-Elysées, Paris. Dans la mise en scène de Claude Sainval et les décors de Jean-Denis Malclès.

En 1961 : Préface au livre de Nicole Debrie-Panel Louis-Ferdinand Céline. Editions Emmanuel Vitte, Lyon, 1961, p.9. Texte publié par Michel Lécureur dans Confidences et propos littéraires, Les Belles Lettres, 1996, p.371.

En 1961 : Préface à Enfance et adolescence, de Tolstoï, Librairie Générale Française (LGF). Livre de poche, n° 727, 1961. Texte repris dans Vagabondages, Ed. La Manufacture,1992, pp.84-90.

En 1961 : Préface au livre de Pierre Véry Tout doit disparaître le 5 mai, Denoël, Collection Présence du futur n°48. Texte publié dans Cahier Marcel Aymé N°2, décembre 1982, p.43.

En 1961 : Préface à Cinquante-cinq histoires extraordinaires, Choisies et présentées par Pierre-André Touttain. Illustrations de Gabrielle Sauvain. Editions Gründ, Collection « Trésor de Jeunes », Paris.

1962

19-jan-62 : Marcel Aymé écrit à Mme Suzanne Arnoux de la Société des auteurs et compositeurs pour donner son accord à une ristourne à la Sacem de 0,11 % sur les droits produits par les représentations de la pièce « Les Maxibules ».

01-fév-62
 : Publication d’un article intitulé « Roger Nimier [1] » dans la revue mensuelle Livres de France. Texte repris dans Vagabondages. Ed. La Manufacture 1992, pp.247-251 et dans le Cahier Marcel Aymé N°12,1996, pp.7-11.

30-juin-62 : Lettre de Marcel Aymé à Max Ph. Delatte, libraire, 133 rue de la Pompe, Paris (16e) pour le remercier de lui avoir envoyé un poème franc-comtois de Charles Grandmougin sur La Vouivre.

04-juil-62 : Publication d’un article intitulé « Allez au théâtre du Tertre » dans le journal Paris-Presse. Texte repris dans Vagabondages. Ed. La Manufacture, 1992, pp.145-148.

23-aoû-62 : Publication de la nouvelle « Le Couple » dans Les Nouvelles Littéraires N°1825. Reprise dans le Cahier Marcel Aymé N°3, 1984, pp.11-18.

20-oct-62 : Marcel Aymé écrit à Mme Suzanne Arnoux de la Société des auteurs et compositeurs pour lui donner son accord pour la représentation de la pièce «  La Tête des autres  » par le sanatorium d’étudiants du Plateau d’Assy.

11-nov-62 : Publication d’un article intitulé « Roger Nimier [2] » dans Bulletin de la N.R.F. (En réponse à un article de Robert Kanters paru dans L'Express). Texte repris dans Vagabondages. Ed. La Manufacture 1992, pp.252-255 et dans le Cahier Marcel Aymé N°12,1996, pp.16-19.

18-déc-62 : Marcel Aymé écrit à Sandra Jayat (peintre-poétesse tzigane) qu’il a appris avec joie la prochaine publication d’un nouveau recueil de poèmes. Il poursuit par une phrase qui sera reprise en présentation de ce recueil intitulé « Lunes nomades » Editions Seghers. Il termine par « amitiés à Mouloudji ». Ce dernier ayant illustré ce recueil et tenu le premier rôle lors de la reprise de « La Tête des autres » en 1959.

22-déc-62 : Lettre de Marcel Aymé à un destinataire non identifié dans Fonds Dominique Rolin - cote: ML 6810/15.

En 1962 : Création du ballet « La Chaloupée » au théâtre de l’Alhambra par Zizi Jeanmaire et les Ballets de Paris de Roland Petit, dans des costumes et décors d’Yves Saint-Laurent  L’argument de ce ballet a été écrit par Marcel Aymé en collaboration avec Roland Petit, et la musique composée par Maurice Thiriet. La partition est publiée la même année aux Editions Choudens, Paris.

1963

18-jan-63 : Marcel Aymé (9ter, rue Paul Féval) écrit à Jean-Louis Barrault (Cf. Bibliothèque municipale de Dole, ms 674) et lui envoie son adaptation de la pièce d'Arthur L. Kopit (titre français « Le Placard ») – Il pense qu'elle dure 1h 30 et compte écrire une pièce complémentaire.

21-jan-63: Publication d'un essai intitulé Sur une légende dans Le Cahier de L'Herne N°3" Louis-Ferdinand Céline, I" pp.213-217.

15-fév-53 : Nouvelle publication de l’article « Jean Anouilh le mystérieux » dans l’Avant-Scène Théâtre N°282-283 Spécial Jean Anouilh.

17-fév-63 : Marcel Aymé écrit à Mme Lyam en lui envoyant le bulletin de déclaration de sa pièce « Consommation » et en lui donnant son accord pour la représentation de la pièce « Les Maxibules » au Liban par M. Karsenty.

01-avr-63 : Publication d’un article intitulé « J'admire qu'un homme... » (Pour saluer Bastien-Thiry) dans le mensuel L'Esprit public N°39.

04-avr-63 : Publication d’un article intitulé « Sur un prétendu scandale » dans le journal Le Monde. Texte repris dans Vagabondages. Ed. La Manufacture, 1992, pp.165-167.

14-juin-63 : Marcel Aymé donne un pouvoir pour l'assemblée générale des Auteurs et Compositeurs Dramatiques.

19-juin-63 : Publication d’un article intitulé « Brasillach fut le romancier de la tendresse » dans la revue hebdomadaire Arts N°921.

01-aoû-63 : Marcel Aymé en vacances au Cap Ferret, écrit à Maurice Fombeure (rue du Vieux-Colombier) pour lui dire qu’il a lu et aimé son roman  Quel est ce cœur ? paru chez Gallimard en 1963. Il lui indique sa nouvelle adresse (26, rue Norvins).

01-sep-63 : Publication de la nouvelle « Le Couple » dans la revue Festival du roman N°72

01-oct-63 : Préface à l’exposition de son ami peintre Guy Vignoht sur le thème de La Vouivre à la Galerie Iris . Texte publié dans le Cahier Marcel Aymé N°13-14, 1997.

18-oct-63 
: au théâtre des Bouffes-Parisiens, à Paris, en première partie du spectacle, création de la pièce « Le Placard », adaptation par Marcel Aymé (sous le pseudonyme de Victor Dupont) de « Oh Dad, Poor Dad, Mamma’s Hung You… » de l’auteur américain Arthur L. Kopit. La mise en scène est de Jean Le Poulain.

18-oct-63 : au théâtre des Bouffes-Parisiens, à Paris, en seconde partie du spectacle, création de la pièce en 1 acte de Marcel Aymé « Le Minotaure ». La mise en scène est de Jean Le Poulain et les décors de Jean-Denis Malclès. (il s’agit de la pièce complémentaire mentionnée par Marcel Aymé dans sa lettre du 18 janvier à Jean-Louis Barrault).

01-nov-63 : Publication du conte « Le Loup » dans la revue mensuelle La Canebière Humour Magazine N°937.

06-nov-63 : Aux Caves de la Tour Eiffel, Marcel Aymé remet à Georges Brassens, le Grand Prix international du disque 1963 décerné par l'Académie Charles-Cros.

20-nov-63 : Publication d’un article intitulé « De quoi parle Malraux ? » dans la revue hebdomadaire Arts N°937. Texte repris dans le Cahier Marcel Aymé N°12, 1996, pp.29-32.

24-nov-63 : Marcel Aymé écrit à M. Jean Devyver pour le remercier et  décliner son invitation à la réunion et au banquet du 6 février 64. Il précise qu’il a horreur des réunions et des banquets auxquels il préférerait un tête-à-tête avec son percepteur.

Oct/nov-63 : Parution de la première série des Contes bleus et des Contes rouges du chat perché, illustrée par Jean Palayer. Gallimard NFR, Hors série Beaux Livres.

En 1963 : Préface aux Contes d'Andersen publiés dans la collection du Livre de poche N°1114-1115. Texte repris dans Vagabondages, Ed. La Manufacture,1992, pp.72-78.

En 1963 : Préface au roman de Georges Simenon Le Chien jaune publié dans la collection du Livre de poche N°869. Texte repris dans Vagabondages. Ed. La Manufacture 1992, pp.263-265.

En 1963: Préface au recueil de poèmes Lunes nomades de la poétesse et peintre tzigane Sandra Jayat. Illustrations de Locca et Mouloudji. Editions P. Seghers Sarcelles, Impr. de Sarcelles.

En 1963 : Préface au roman d’Antoine Blondin Les Enfants du Bon Dieu. Le Meilleur Livre du mois. Publié par Michel Lécureur dans Confidences et propos littéraires, Les Belles Lettres, 1996, p.3623.

En 1963 : Préface aux « Œuvres complètes, de Robert Brasillach », éditions Club de l'Honnête Homme. Texte repris dans Vagabondages. Ed. La Manufacture 1992, pp.305-310 et dans Confidences et propos littéraires, Les Belles Lettres, 1996, p.323.

En 1963 : Préface à une exposition de peinture de l’acteur Henri Crémieux. Texte publié dans le Cahier Marcel Aymé N°13-14, 1997, pp.63-64.

1964

02-jan-64 : Marcel Aymé écrit, chez Gallimard, à Jacques Francis Rolland qui est aux Etats Unis et le félicite pour son roman Le Grand Pan est mort qu’il qualifie de « belle chose solide qu’on n’oubliera pas ». Il espère que les vacances le ramèneront en France et lui signale sa nouvelle adresse, 26 rue Norvins, Paris (18e).

01-fév-64 : Publication d’un article consacré à Roger Nimier intitulé « Le Hussard démobilisé » dans Accent grave N° spécial 7/8. Texte repris dans Vagabondages. Ed. La Manufacture 1992, pp.256-259.

01-fév-64 : Publication d’un article intitulé « Il s’était laissé envahir […] », dans le journal Combat N°259.

01-avr-64 : Publication de la nouvelle «Le Passe-Muraille » dans le mensuel La Canebière Humour Magazine N°139.

01-juil-64 : Publication de la nouvelle «Le Vin de Paris» dans le mensuel La Canebière Humour Magazine N°142.

23-sep-64: Marcel Aymé assiste au théâtre des Bouffes-Parisiens à la première de la pièce "Fleur de cactus" de Barillet et Grédy, mise en scène par Jacques Charon.

14-oct-64
 : Préface au roman Polygames de Jacques Doré, publié chez Gallimard dans la collection blanche.

01-nov-64 : Publication du conte «Les Boîtes de peinture» dans le mensuel La Canebière Humour Magazine N°146.

27-nov-64 : Préface "Un génial curé surréaliste" aux Cinq Livres de Rabelais, Editions Magnard, Paris. Texte établi et annoté par Roger Delbiausse. Texte repris dans Vagabondages, Ed. La Manufacture,1992, pp 40-50.

03-déc-64 : Publication d’un article intitulé « Le génie, la barbe et les bottes », dans l'hebdomadaire Les Nouvelles littéraires N°1944.

05-déc-64 : Publication d’un article intitulé « Mauriac sous De Gaulle » dans le journal Combat N°6362. Texte repris dans Vagabondages. Ed. La Manufacture 1992, pp.319-323.

15-déc-64 : Préface aux Contes de Perrault publiés par le Club des Libraires de France. Collection « Trésors des conteurs » N°14. Texte repris dans Vagabondages, Ed. La Manufacture,1992, pp.59-62.

Déc-64 : Préface à l’exposition du peintre Marcel Leprin (1891-1933) qui se tient au Musée Galliéra à Paris (16e), de décembre 1964 à janvier 1965. Texte publié dans le Cahier Marcel Aymé N°13-14, 1997, pp.85-87.

En 1964 : Préface à l’exposition du peintre Albert Januarius di Decarli (1907-1996) à la Galerie Vanier, Genève. (Jean Anouilh, ami de Marcel Aymé, avait écrit une préface pour ce peintre en 1961).

En 1964 : Préface à « Qui sait ce qu'est l'amour ? » - 13e Exposition des peintres témoins de leur temps. Musée Galliéra, Paris (16e).

En 1964 : Préface au livre de Pierre Véry Un Grand Patron, intitulée « Pierre Véry mon ami », Club de la Femme. Texte publié par Michel Lécureur dans Vagabondages. Edition La Manufacture 1992, pp.244-246.

1965

22-jan-65 : Marcel Aymé répond aux "bons voeux" de son ami, le poère Maurice Fombeure.

06-févr.-65
 : Publication d’un article intitulé « Anniversaire », dans le Cahier des Amis de Robert Brasillach, n°11-12. Texte repris dans Vagabondages. Ed. La Manufacture 1992, pp.311-313.

01-mai-65 : Publication du conte « La Petit Coq noir » dans la revue mensuelle La Canebière. Humour Magazine N°152.

01-mai-65
 : Publication d’un article intitulé « Je me souviens d’avoir lu plusieurs numéros du Crapouillot… » dans le Crapouillot N°66.

12-mai-65 : Publication d’un article intitulé « Un appel d'homme » dans la revue hebdomadaire Arts n°1005. Texte repris dans Vagabondages, Ed. La Manufacture,1992, pp.122-124.

11-juil-65 : Marcel Aymé écrit à Mme Suzanne Arnoux, de la Société des auteurs et compositeurs, lui donnant son accord pour la prolongation du contrat concernant la représentation de ses adaptations « Le Placard » à Montréal, et « Vu du Pont » au Théâtre de l’atelier de Genève.

4-oct/12-nov-65 : Tournage du film de Jean-Pierre Mocky « La Bourse et la vie » aux Studios de Billancourt, à Paris et à Toulouse. Les dialogues sont de Marcel Aymé et ont été publiés dans le Cahier Marcel Aymé N°19-20 (2002), pp.97-207.

En 1965
: Adaptation de la pièce de Tennessee Williams « The Night of the Iguana» sous le titre « La Nuit de l'Iguane». Texte publié par les éditiions Laffont, 1972.

1966

Début-jan-66 : Marcel Aymé répond aux voeux de son ami, Maurice Fombeure, lui affirmant que, contrairement à ce qu'a mentionné Minute, il ne s'ennuie pas à Montmartre, mais que depuis un mois, il a cessé de fumer et « qu'à de certains moments, il a de la nostalgie dans le nez ».

Jan-66
 : Publication d’un article intitulé « Message » dans la revue Message du Secours de France.

11-fév-66 : Marcel Aymé (26 rue Norvins) écrit à Jean-Louis Barrault (Cf. Bibliothèque municipale de Dole, ms 675) : à propos de « La Convention » dont Jean-Louis Barrault a lu le manuscrit ainsi que la préface de Rabelais.

1er trim.66 : Préface au livre de souvenirs de Madeleine Ozeray A toujours Monsieur Jouvet, Editions Buchet-Chastel, Paris.

27-avr-66 : Sortie à Paris du film de Jean-Pierre Mocky « La Bourse et la vie » avec Fernandel. Dialogues de Marcel Aymé.

01-mai-66 : Publication de la nouvelle « L’élève Martin » dans la revue mensuelle La Canebière. Humour Magazine N°164.

18-juin-66
 : Décès de Raymond Magne - Directeur du journal Carrefour - gendre de Marcel Aymé.

30-sep-66: Préface dans le premier des 5 volumes des Œuvres complètes, L.-F. Céline, sous la direction de Jean A. Ducourneau, avec des illustrations de Claude Bogratchew. Editions Balland, Paris (le 5ème volume paraîtra en 1969). Texte publié dans Confidences et propos littéraires, Les Belles Lettres, 1996, p.375. Texte repris dans Vagabondages. Ed. La Manufacture 1992, pp.297-302.

01-oct-66 : Publication d’un article intitulé « Céline n'était pas un homme au coeur dur » dans Combat N°6929.

20-nov-66 : Création au théâtre de l’Athénée de la pièce « La Convention Belzébir » mise en scène par René Dupuis. Décors et costumes de Jacques Noël.

En 1966 : Publication d’un texte intitulé « Aristophane (450-386 av. J.C. » dans un ouvrage collectif « Les Ecrivains Célèbres » tome I, Mazenod, sous la direction de Raymond Queneau.Texte repris dans Vagabondages, Ed. La Manufacture,1992, pp.31-34.

1967

14-oct.-67 : Décès de Marcel Aymé à son domicile 26, rue Norvins. Il est inhumé au  Cimetière Saint-Vincent de Montmartre.

23-oct-67 : Publication posthume d’un article intitulé « A quoi rêvent les jeunes gens » dans le Figaro Littéraire N°1123. Texte repris dans le Cahier Marcel Aymé N°12, pp.59-61.

28-nov-67 : Achevé d’imprimer du livre de Marie-Colette Broc-Saillard « Souvenirs d’une Franc-Comtoise » Edition de la Nouvelle Revue Franc-Comtoise, dont Marcel Aymé avait rédigé la préface.

En-nov-67 : Publication d'un article posthume intitulé « Adolescence »,dans Livres de France.

1968

En 1968 : Parution de l’ouvrage « Les Caractères de La Bruyère » aux Editions Rombaldi, Le Club des classiques, dont Marcel Aymé avait rédigé la préface. Texte repris dans Vagabondages. Editions de La Manufacture, 1992, pp.51-58.

01-déc-68 : Publication de la nouvelle « Fiançailles » dans la revue Plexus N°19.

Haut de page